Les travaux de démolition et de reconstruction de l’hôtel de ville reprennent

Les travaux de démolition de l’actuel bâtiment de l’hôtel de ville ont repris ce matin. Ces derniers ont débuté vers 5h30 dans le but de limiter les entraves à la circulation dense du matin. En effet, des voies de circulation ont dû être temporairement fermées pour des raisons de sécurité en lien avec la hauteur du bâtiment et sa proximité des routes 147 et 208. Celles-ci ont été complètement rouvertes à la circulation à 6h30.

 

Rappelons que les travaux avaient débuté le 25 juin dernier par la démolition du duplex adjacent pour être temporairement mis en pause suite à une visite de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) concernant une plainte alléguant la présence d’amiante dans le bâtiment de l’hôtel de ville.

 

Qu’en est-il de la présence d’amiante

La municipalité de Compton, conformément aux exigences gouvernementales, avait mandaté une firme en 2015 pour effectuer la mise en place d’un registre des bâtiments municipaux susceptibles de contenir de l’amiante. Lors de cette analyse, le bâtiment de l’hôtel de ville n’a pas été considéré comme susceptible de contenir de l’amiante.

 

Suite à la visite de la CNESST du 25 juin dernier, des mesures ont immédiatement été prises pour évaluer la situation et faire un examen plus approfondi. Une firme a été mandatée pour prélever des échantillons dans le bâtiment. Des analyses en laboratoire ont été effectuées. Les résultats ont identifié qu’il y avait une présence de moins de 1% d’amiante dans un échantillon de mortier d’une partie des fondations d’origine en pierre. En fonction de ces résultats et en accord avec la CNESST, la démolition a pu se poursuivre. Des mesures particulières de précaution seront mises en place pour la zone concernée.

 

Une firme a donc aussi été mandatée pour établir une procédure visant à déconstruire et disposer des éléments de la zone concernée en toute sécurité, laquelle procédure a été approuvée par la CNESST. L’estimation des coûts de cette procédure n’est pas encore disponible.